Jump to content
Forums Serre Chevalier Ski

Yann83

Membre G1
  • Content count

    630
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by Yann83


  1. Il y a déjà pas mal de monde sur les remontées que tu as citées 😀

    Pour moi le but de la TCD est d'offrir un accès sécurisé (vent) au domaine d'altitude et mettre en valeur le domaine d'altitude.

    Si la TCD arrive au niveau de l'aval du Méa, il va falloir redescendre sur Côte Chevalier ou sur les crêtes pour accéder au TSD du Clot Gauthier. Cote Chevalier est superbe et efficace mais sa fréquentation reste très élevée: il est proche de la saturation car en plus il reste le moyen le plus rapide de passer de Monet à Chantemerle.

    Le moins pire des cas serait une arrivée en amont du TKD1 des crêtes mais encore une fois gare à l'exposition en fin de ligne.

    Déjà que depuis la fin de Balme et Clot Gauthier (tkd), je ne fréquentais plus guère Fréjus (à part la Cuc), cela risque de ne pas arranger les choses, et Fréjus va devenir un secteur de passage.

    Regardez déjà la fréquentation: Barres et des Crêtes qui saturaient complètement il y a encore quelques années et sont en chute libre ces dernières années.

    Dommage...

    Avec l'option de la remontée qui arrive nulle part, on va arriver à une remontée sous-fréquentée, exposée au vent et finalement peu utile.

    Avec 3-4 remontées on pourrait (certes "chèrement") remettre à neuf cette partie du domaine pour 30--40 ans et surtout attirer du monde.


  2. Le départ au Pontillas reste pour moi le meilleur: Un très large parking, des arrivées de pistes larges et une desserte par gravité directe du Club med, si la TCD fonctionne l'été ce sera super avec le lac artificiel à côté.

    C'est l'arrivée en amont qui me choque (aval TKD Méa): si on cherche à remplacer la TCD4 Fréjus (très exposée au vent) et le DMC et offrir une desserte de Fréjus, la logique serait de faire arriver la nouvelle TCD dans les environs de l'amont de l'ancienne TCD (plus à droite je pense) et de construite un TSD6 Méa pour desservir le haut de Fréjus.

    Le but de cette ligne étant d'être la moins exposée que possible: en gardant grosso modo l'axe DMC-ex TSF3 on y arrive bien.

    En rêvant un peu  un axe DMC-Intermediaire au niveau de l'amont du DMC-Arrivée au niveau de la bergerie en prenant l'axe du TSF3 avec deux tronçons serait le top: ascenseur sur le bas et possibilité de remonter sur Fréjus à partir de la Cucumelle (chose qui n'existe plus maintenant).

    PS:

    Actuellement l'accès à Fréjus n'est possible que par la TCD4 et le TSD6 du Clot Gauthier: la TCD4 est très exposée au vent et le TSD6 est constamment saturé: il manquerait un TSF sur l'ancien trajet de la Bergerie ou vers l'amont du Mal Parti. L'accès à Fréjus s'est très largement dégradé depuis la disparition du TSF3 de Fréjus.

    Aussi bien Chantemerle et l'Aravet ont été très bien repensés, il reste pas mal à faire sur Fréjus et notamment l'exploitation des sommets perdus...

     

     


  3. Je suis d'accord avec toi

    Mais malheureusement il va falloir s'y résoudre

    J'aurais bien vu une TCD Départ Pontillas et arrivée au niveau de l'aval des barres (un peu plus haut) avec un TSD6 Méa derrière ou une TCD sur la trace de l'ancienne TCD4 mais ce ne sera pas le cas.

    Et perso, si un resto au niveau du plateau de Fréjus ne me dérange pas (encore qu'il fera doublon avec la Bergerie) je ne suis du tout un adapte d'une folie douce, que ce sit en station ou encore pire en altitude...

    En aval, au niveau du DMC, je ne pense pas que la place manque beaucoup, on y gagnera par rapport à l'emprise actuelle du DMC, les TCD actuelles sont plus compactes.


  4. Pour cette télécabine, l'étude a été réalisée et le trajet est arrété (départ au Pontillas et arrivée sur le plateau de Fréjus) .

    Il reste à réunir les conditions (Hébergements) pour pouvoir lancer la construction de la télécabine.

    Techniquement parlant c'est au niveau de la Barre entre Fréjus et les Barres que l'exposition au vent sera maximale.

    Après il faut voir une chose, en regardant Ratier, lorsque la TCD s'arrête à cause du vent, peu de choses restent encore ouvertes.

    Même si cette TCD reste plus exposée, je doute de l'ouverture des autres remontées par grand vent (Clot Gauthier / Eychauda / Vallons voire Cote Chevalier).

    Reste à voir quelle sera la suite de la restruturation du secteur, si le TSD6 n'est pas construit, ce sera un secteur "mort".

    Maintenant, l'heure actuelle le DMC est devenu totalement inutile et une situation qui devait durer une année voire deux risque de durer beaucoup plus...


  5. Avant la construction de l'actuel TK Eychauda, le téléski devait être place entre l'aval de Méa et le sommet de l'ancien TSF3 Balme (c'était au temps des projets de liaison vers Monet au début des années 80).

    Même maintenant, un simple TSF4 suffirait à partir du Méa (aval) pour le sommet de la Balme avec un double intérêt:

     - Liaison Bis vers Monet (l'ancien chemin vers le TSF4 Cucumelle ne serait pas trop dur à réhabiliter).

    - Desserte de belles pistes abandonnées.

    On a vu sur Briançon que ces courts (<700 m) TSF4 avec tapis étaient très efficaces.

    Villeneuve est déplorable car on a abandonné deux de ses hauts: le Clot Gauthier (même si le sommet était souvent soufflé) et la Balme.

    Il ne reste que le secteur du TSD6 du Clos Gauthier (saturé) et Eychauda et la Cucumelle donc assez peu de ski intéressant. Sans compter que l'Isolée est abandonnée.

    D'ailleurs, à la frontière en VLN et Monet, ce serait bien de changer le TSF4 en TSF6 avec tapis... (débit, confort)


  6. Une autre vision:

    En vert les existants récents.

    La TCD8 du Pontillas est plus ou moins actée, reste la construction des lits chauds pour le démarrage des travaux.

    Casse du Boeuf et Aravets sont également prévus en remplacement (TCD et TSD gros débits)

    TSF6 pour la Cucumelle: ligne très courte permettant ce type de rm peu commun

    La Balme: initialement le TKD Eychauda devait être placé sur ce tracé, il faut remettre en service ce secteur.

    Méa, mais avec l'arrivée de la TCD au niveau de la retenue d'eau au niveau du sommet des crêtes, je n'y crois plus

    VLN.jpg


  7. Des idées cependant:

    Un TSD4 à la place de la TCD4 Fréjus avec le ravin, des pentes et devers assez importants, et 2500 m de ligne ça ne passera jamais. De plus pour avoir une utilité la RM doit partir du bas de la station.

    Casse du Boeuf, un remplacement sur le même trajet est prévu vers 2028-2029 (TSD6 ou 😎

    Pontillas, le remplacement est acté (ainsi que celui de la TCD4) par une TCD8 partant de l'actuel Pontillas et arrivant à l'aval du Méa. Reste des questions "administratives" à voir.

    Balme: ok c'est un manque

    Méa: Comme l'a dit Prorel avec la barre rocheuse c'est délicat (déjà on verra la TCD du Pontillas avec son tracé aérien)

    Cucumelle: un TSF6 si tu veux, un TSF4 gros débit neuf pourquoi pas, mais au vu de la longueur, inutile de mettre un TSD


  8. Je ne m'inquiètes pas trop pour les grosses stations qui devraient avoir les reins assez solides et qui ont fait leur chiffre d'affaire en grande majorité entre Noel et février.

    Pour les petites stations, c'est une autre affaire et je pense que certaines ne vont pas y survivre (Alpes de haute provence notamment).

    Pour les projets c'est clair qu'ils vont prendre du retard voire être annulés (projets immobiliers ou RMS)


  9. Ce plan doit dater de 2000 (pas de TSD du Prorel construit en 2001 mais TSD de la casse du Boeuf de 1998).

    C'était l'époque des "forfaits personnalisés" qui généraient pas mal de problèmes: allez faire comprendre à quelqu'un qu'il peut skier sur Chantemerle mais pas sur Fréjus-Aravet alors que la limite entre les deux secteurs est assez floue quand on ne connait pas le domaine.

    De ce côté les choses ont été au moins largement simplifiées.

    Il y eut aussi le projet de TSD des Eduits qui a été abandonné car le déboisement était énorme.


  10. C'est cette arrivée après le passage de la dépression au niveau de la crête de la Balme qui me choque: on veut une remontée qui fonctionne par tous les temps et on lui fait franchir une crête très venteuse. Je sais que les TCD8-10 ont une très bonne résistance au vent (cf TCD Ratier), mais je me demande si on ne se tire pas une balle dans le pied quand même.

    Pour l'arrivée au niveau du plateau c'est dommage mais bon on fera avec, on va voir ce que cela donne...

    De plus le TSD du Méa, dans sa version partant des environs de l'amont de l'actuelle TCD4 vers le sommet ou le col du Méa constituerait une colonne vertébrale du secteur en plus de ski abrité. En deux remontées (+1 pour Mal Parti) on redynamise un secteur pour 30 ans.

×