Jump to content
Forums Serre Chevalier Ski

pierrotj

Membre G1
  • Content count

    18
  • Joined

  • Last visited

About pierrotj

  • Rank
    TK Aiche : départ

Profile Information

  • Lieu
    belgique
  • Intérêts
    Ski randonnée tennis vtt belle nature sauvage
  1. pierrotj

    Investissements À Venir : Quid ?

    La folie douce sur les pistes j’aime pas trop. On est pas les deux alpes ! on a bien investi dans les liaisons mais Les pistes consacrées à cet effet sont encombrées et dangereuses du fait du nombre. Maintenant il faudrait un peu investir dans les pistes de ski propre. Pour le secteur mea qui est bien dépourvu à cet égard, je ne peux m’empêcher de repenser avec nostalgie de toutes les pistes desservies par l’équipement de la balme (certes on peut monter à pied ...) ainsi que, période encore plus lointaine, du téléski qui desservait la bute (la vraie ?) de clos Gauthier et permettait de descendre une belle noire. Il y’a donc des choses à faire dans le secteur ! S’inspirer du passé n’est pas nécessairement méprisable tout en veillant A corriger les erreurs (c’est vrai que le téléski qui traversait une piste c’est inconcevable aujourd’hui) et en utilisant les moyens techniques modernes.
  2. pierrotj

    Qualité Du Domaine Skiable En Danger ?

    C'est vrai qu'un télésiège desservant des sommets ce n'est pas une bonne idée. Un téléski suffirait amplement pour rallier la tête de la balme d'un cote et/ou de l'autre. Et il n'est pas besoin qu'il soit si long. C'est vrai aussi qu'on est déçu quand le TK de l'échauda est ferme a cause du vent ou parce que toute la neige a été soufflée mais on a l'espoir qu'il sera ouvert plus tard et ce n'est pas rien. Cette remontée dessert des pistes et hors pistes (dont l'isolée) qui marquent la mémoire et feront que le skieur d'une fois reviendra une autre fois. Certes il faut remédier a des aberrations comme le TC de Pontillas. Mais ce serait une erreur stratégique et commerciale d'abandonner tous ces beaux sommets. C'est ce qui s'est passe avec le TK de clos gauthier et la balme. Il est capital de conserver le TK de l'eychauda et, a mon avis, de reinvestir la balme et rêvons un peu, clos gauthier. Dans une famille ou un groupe, celui qui motive pour aller au ski et est a l'initiative des réservations, c'est celui qui skie le mieux. Si celui-ci trouve que le domaine de serre-chevalier est devenu "terne" il n'y amènera plus son groupe ni sa famille. Si par un mauvais hasard il n'a pu monter lors de son premier séjour sur un de ces sommets, a cause du vent, il sait qu'il aura l'espoir de les refaire s'il revient une autre fois. Alors une remontée légère donnant accès a 3 - 4 nouvelles pistes autre que des liaisons (et en outre, pour la balme, assurant une telle liaison) il me semble que cela a toute son importance, même avec un budget serre.
  3. pierrotj

    Qualité Du Domaine Skiable En Danger ?

    Je persiste et signe. Un rééquipement de la Balme pour avoir une alternative de basculement serait intéressant. Je ne parle pas de l'ancien tsf qui y menait était interminable, en plein vent et nous glaçait le corps. Il y a plusieurs options possibles que ce soit d'un cote ou de l'autre. Dans ce beau domaine, il ne faut pas s'occuper que des liaisons d'un secteur a l'autre. Il faut qu'il y ait des choses a faire, des sommes a skier, dans chaque secteur. La balme a l'avantage d'être a la fois un sommet et un endroit de transition. Sud sud est n'était pas si mal. Je me souviens d'années ou il y avait de belles bosses murs et également de belles pentes dans la poudreuse quand il venait de neiger. Il ne faut pas mettre trop vite cette idée aux oubliettes. Je suis bien d'accord avec bletonet qu'il faut revoir le domaine de frejus et le secteur mea mais si quand on y est il n'y a plus rien a faire ... Avant il y avait la bute de clos gauthier. Pour les pentes vers pelvoux, je rêvais un peu c'est vrai. Mais ce serait si bien. Entre rêve et realite, ce forum est l'occasion de donner des idées. Qu'elles fassent leur chemin ou non c'est une autre affaire...
  4. pierrotj

    Qualité Du Domaine Skiable En Danger ?

    J'aime bien l'idée de Remontees d'un télésiège qui démarrerait d'un peu plus bas que le tsf de la cucumelle et permettrait de prolonger le ski au soleil sur les pentes qui mènent vers pelvoux (jusqu'où ? Cela doit sans doute dépendre de la limite communale) Ce telesiege ramènerait au sommet de la balme et de la on peut attraper le tsk des crêtes ou celui de pré du bois. Ou alors ce tsge nous ramènerait vers col mea avec d'autres possibilités de liaison via le tsf de cote chevalier. Tout ce qui permet de diversifier et de disperser les skieurs sur ce terrain de jeux bien vaste me plait. Ce serait intéressant de savoir jusqu'où en théorie on pourrait descendre vers pelvoux tout en restant sur la commune de monetier (pour voir si on ne fantasme pas pour rien mais le soleil d'altitude a monetier en décembre, janvier et début février c'est la qu'il est + l'yret)
  5. pierrotj

    Qualité Du Domaine Skiable En Danger ?

    Oui c'etait une liaison par la Balme a laquelle je pensais plutôt, laquelle offrirait une meilleure garantie d'enneigement, de beaux points de vue et une variété supplémentaire de pistes avec une meilleure dispersion des skieurs. L'ennui du TSD de pré du bois dont blethonet parle et qui serait projeté c'est que cela nous remet tous sur les mêmes pistes. Alors je me permets de rêver un peu a ce retour sur la Balme.
  6. pierrotj

    Qualité Du Domaine Skiable En Danger ?

    Peux tu me dire ou il serait ce TSD ? Ou me renvoyer a un sujet qui en parle (j'ai du rater quelque chose).
  7. pierrotj

    Qualité Du Domaine Skiable En Danger ?

    Avec les conditions d'enneigement difficiles en dessous de 2000 mètres que nous allons connaitre en ce début de saison, il me plait de ressortir du carton a idées celle consistant a reequiper la balme de façon a assurer une liaison monetier-Villeneuve et Villeneuve-monetier par le haut. Le services des pistes a beau faire un travail exceptionnel, ubi nihil nihil : sans neige naturelle, la transition par le bas va vraiment finir par poser problème alors que cela semblerait si facile de profiter de la neige du haut pour basuler d'un cote a l'autre. J'imagine qu'il doit y avoir quelques difficultés techniques mais quelles sont elles réellement ?
  8. pierrotj

    Bas Des Vallons De La Cucumelle - Solutions

    Je pensais qu'il fallait démonter une remontée mécanique pour en installer une nouvelle. D'où la recherche que j'avais entreprise d'appareils à démonter et le dévolu peut être malheureux que j'avais jeté sur les TSF de l'AYA et des Lauzières, afin de pouvoir rééquiper les sommets qui me tiennent à cœur (Clos Gauthier, la Balme). Si je me trompe, tant mieux, Si c'est exact et à défaut de pouvoir jeter son dévolu sur d'autres remontées, j'ai quand même un doute sur l'intérêt de maintenir ces deux TSF. - En cas de véritable manque d'enneigement et si la neige artificielle accumulée ne suffit pas à la redescente (rare) on peut revenir en TSD - les débutants seraient mieux servis par une petite piste bleu-rouge complémentaire au Pré Chabert, rien que pour eux comme il en existait une avant (à droite en regardant le domaine du Pré Chabert - je n'ai plus le nom en tête). Monêtier intermédiaire est quand même bien difficile pour les tout- débutants. - Je suis souvent à Monêtier et je vois extrêmement rarement les TSF de l'AYA et des Lauzières fonctionner. Je ne suis pas sûr que SCV tienne de toutes façons du personnel à disposition pour tenir les 3 appareils en même temps. - En cas de panne de la TC du Prorel ou des œufs de l'Aravet, les touristes doivent eux aussi migrer en navette. Il en passe fréquemment. En ce début de saison, vu la fermeture de Monêtier haut, on a dû de toutes façons prendre la navette, ce n'était pas bien mortel (sachant que c'est exceptionnel). - Vu la lenteur des TSF et le fait qu'ils fonctionnent de toutes façons très rarement les deux en même temps, je ne pense pas que la présence de ces deux appareils permette de résoudre les problèmes d'engorgement occasionnels du front de neige. Quant à faire, si on veut désengorger, pourquoi faire des purs doublons qui partent du même endroit et arrivent au même endroit. La nouvelle TC de Chantemerle elle est TB OK, mais cela aurait été tellement mieux qu'elle arrive un peu plus haut (au Grand Alpe par exemple). Ne vous y trompez-pas, j'adore la station de Serre-Chevalier, mais je voudrais qu'elle ne perde pas sa spécificité et sa variété. Pas envie de pistes boulevards où on se retrouve tous en même temps. L'évolution du domaine, des pistes et des remontées, m'inquiète un peu, c'est tout.
  9. pierrotj

    Bas Des Vallons De La Cucumelle - Solutions

    Si c'est le prix à payer pour que les sommets soient rééquipés, je préfère, dans le cas exceptionnel que tu évoques, prendre la navette jusqu'à Villeneuve ou Chantermerle.
  10. pierrotj

    Bas Des Vallons De La Cucumelle - Solutions

    C'est une bonne idée d'avoir ressorti le sujet. Une liaison Monêtier-Villeneuve par le haut en rééquipant la Balme doit sérieusement être réenvisagée. Le secteur Villeneuve-Fréjus a vraiment besoin d'être rééquipé par le haut (il y a la Balme, il y a Clos Gauthier, qui sont en plein cœur du domaine skiable et qui ne sont plus équipées). Actuellement c'est un secteur fait de chemins de liaisons avec plus vraiment de pistes intéressantes pour elles-même. J'ai rencontré quelques personnes qui découvraient la station en ce début de saison et regrettaient un peu de façon générale d'avoir à skier non sur des pistes mais sur des chemins de transition pour aller d'un secteur à l'autre. C'est une évolution du domaine déjà pointée du doigt, mais il est bon de rappeler la critique pour dire que cela nous préoccupe. Le remède : équiper les sommets ! Que dire de ceux qui séjournent au club med (c'est quand même une des vitrines les plus importantes de la station) : ils prennent le Pontillas et échouent sur le télésiège bleu d'une lenteur désespérante et qui arrive à un endroit, où il faut encore faire des chemins et prendre des remontées de liaisons pour skier sur des pistes intéressantes. Il faudrait quand même pouvoir les sortir de leur trou plus rapidement ces gens-là ! n'oublions pas que c'est eux pour une bonne part qui vont colporter à l'extérieur la réputation de la station ! Il parait qu'il faut supprimer des remontées inutiles pour en installer de nouvelles. Et bien j'en ai trouvé : à Monêtier : l' Aya et les Lauzières, deux TSF qui doublent le TSD du Bachas et ne sont que très rarement ouverts et ne servent plus à grand chose. Véritablement, ce sujet mérite de retrouver une nouvelle jeunesse.
  11. pierrotj

    Les Secteurs

    Même d'un point de vue rentabilité, je pense que nos observations valent la peine d'être prises en considération. il y a encore du potentiel sur les hauts du domaine comme la Balme, Clos Gauthier, Eychauda, Monêtier. ll ne faut pas les négliger et surtout pas y désinvestir. Les saisons sont longues; souvent au mois de mars, il fait très chaud et on est bien content de pouvoir aller skier sur les crètes avec de la neige de bien meilleure qualité (quand elle n'a pas été soufflée). Fin mars, début avril, la liaison par le bas des vallons devient difficile alors qu'elle ne le serait pas si on passait par la crète de la Balme. Devoir prendre la navette aux vacances de Pâques pour pouvoir aller de Monêtier à Villeneuve-Chantemerle et l'inverse, ce n'est pas digne d'un Grand Domaine. Or, avec le réchauffement climatique c'est ce qui risque de se passer de plus en plus souvent si on n'agit pas. Même chose également avec les investissements en neige artificielle du côté du Prorel pour pouvoir toujours continuer à aller de Briançon au reste du Domaine. L'avantage du rééquipement de la Balme (j'aurais même dit, non seulement au départ du col Méa mais aussi de l'autre côté, quelque part au départ du col de la Cucumelle), c'est qu'on aurait une transition alternative avec désengorgement de la piste des vallons proprement dite. Les boulevards noirs de monde, tout le monde en a horreur, même les riches étrangers. Quand ils se seront cassé une épaule dans une collision au bas de la piste des vallons, ils réfléchiront à deux fois avant de revenir. Ce qui attire Serre-Chevalier par rapport aux stations comme Val Thorens, Flaine ou les Deux-Alpes, c'est la bonne répartition du monde sur les pistes, la variété du ski et des paysages et la possibilité de skier sans le stress de la collision. Si Serre-Chevalier commence à s'aligner sur les stations mastodontes que personnellement j'ai fui, cela deviendra économiquement dangereux, car à inconvénient égal ces stations comme Val-tho, Flaine, la Plagne, auront toujours l'avantage par rapport à Serre-Che d'être des stations ski au pieds et plus facilement accessibles par transport en commun, du moins pour les étrangers du Nord (TGV - bus). Je sais de quoi je parle, je suis belge. Mais c'est la même chose pour les hollandais et les français du Nord. Dès lors, que nos chers investisseurs réfléchissent bien. Un petit sondage auprès des touristes français ou étrangers qui fréquentent la station, serait édifiant quant aux motifs qui amènent ceux-ci à y venir et surtout y revenir. C'est sûr, une bonne campagne de marketting auprès de mes compatriotes, comme programmée cette année paraît-il, les fera bien venir une saison; mais ils ne reviendront que s'ils y trouvent autre chose que dans les grands domaines de Savoie et Haute-Savoie, qui sont ski-au-pied, plus proches et mieux desservies par les trains et bus. Dépenser des sous en marketting (ou en augmentation du nombre de lits dans la station) et négliger ce qui fait la spécificité du domaine et son attractivité, c'est me semble-t-il dangereux, même et surtout d'un point de vue commercial.
  12. pierrotj

    Les Secteurs

    Effectivement, il faudrait faire quelque chose pour sortir du secteur de la Cucumelle, sans tomber dans les embouteillages de Fréjus. Le télésiège poussif (dont je ne connais plus le nom) qui part au niveau de l'arrivée du Pontillas et nous amène sur le secteur de Fréjus, devrait rapidement être remplacé par un appareil plus moderne qui nous amène vraiment quelque part (avant c'était au départ du TSF de la Balme, mais maintenant vu la suppression de ce dernier, c'est un peu n'importe où; en plus ce secteur a beaucoup perdu depuis la suppression du téléski de Clos Gauthier et la suppression du TSF de la Balme alors que c'étaient de belles butes à skier. Il faut rééquiper Fréjus-haut. C'est bien les boulevards et les rapides transitions d'un secteur à l'autre mais faire des transitions pour des transitions, c'est pas top; il faudrait que dans chaque secteur, il y ait des pistes intéressantes sur lesquelles on puisse un peu s'attarder, à l'écart des transhumances quotidiennes. Sur ce point là, bien précis, je pense que le domaine a malheureusement un peu perdu. Mais ce n'est pas irrémédiable; il y a plein de possibilités d'amélioration. Je me demande quelquefois si nos avis sur ce forum sont lus par ceux qui ont quelque pouvoir en la matière. ce serait encourageant si c'était le cas.
  13. pierrotj

    Bas Des Vallons De La Cucumelle - Solutions

    Je reste malgré tout attaché à un rééquipement du secteur de la Balme (Roche Gauthier) pour faire la transition par le dessus. Il faut bien réaliser que le secteur des vallons de la Cucumelle n'est plus du tout un secteur hors piste vierge à préserver, avec le TSD des vallons de la Cucumelle qui le traverse. Avoir un tel sommet (celui de la Balme) en plein milieu du domaine skiable et ne pas (plus) s'en servir c'est vraiment dommage. Il y aurait moyen de rejoindre le sommet de la Balme pas seulement au départ du secteur Méa mais également de l'autre côté, au départ d'un endroit à étudier dans la combe des Vallons et les anciennes pistes (Creux du loup je crois) pourraient reprendre du service. Ainsi également, le désengorgement recherché au niveau du TSD des vallons trouverait un (autre) remède. J'avoue, mais c'est hors sujet, qu'avec la panne du TSK de l'Eychauda de ce début de saison, j'ai ressenti encore plus cruellement le déséquipement de la butte de la Balme et de celle de Clos gauthier et que mon souhait principal est le rééquipement de ces montagnes qui sont en plein milieu du domaine. Le fantasme des amateurs de montagne, c'est toujours d'aller plus haut, vers les sommets. Avec le réchauffement climatique ce ne sera plus tellement un fantasme, mais celà pourrait devenir une nécessité...et une question de rentabilité. C'est bien de penser à rééquiper le bas et le milieu du domaine; mais il ne faut pas négliger le haut.
  14. De retour d'un séjour à Serre-chevalier durant les fêtes de fin d'année, je reviens sur un problème récurrent : L'encombrement du bas de la piste des vallons. Point de rencontre inéluctable de tous ceux qui transistent de Villeneuve à Monêtier ou de Monêtier à Villeneuve, cet endroit d'engorgement où les pistes sont étroites, voire consistent uniquement en des chemins, est superbondé et dangereux. Un repoussoir. On se croirait aux Deux Alpes ! Il est temps que SCV envisage une solution. A mon sens, celle-ci consiste en une transition alternative par le haut et une réutilisation du secteur de la Balme. Je n'y vois que des avatanges : - désengorgement du bas des vallons - liaison possible entre les deux secteurs en début et en fin de saison quand l'enneigement en bas est moins bon - nouvelles pistes intéressantes pour les skieurs bons à confirmés (la tendance est plutôt pour le moment me semble-t-il de favoriser le ski - promenade. Il est temps que cette tendance s'inverse). - valorisation du secteur de Fréjus qui est fort mal loti pour le moment. Puissé-je être entendu.
  15. Bien d'accord avec Yann83. Je regrette beaucoup la disparition des pistes de Clos Ghauthier et de la Balme; idem pour celles dans les mélèzes désservies par le tski du malparti. Il n'est pas sûr que la plupart des skieurs se contentent de pistes larges et peu pentues. Il en faut pour tout le monde. En outre, si à cause de la diminution du nombre de pistes, tout le monde se retrouve sur les grands boulevard et les chemins de liaisons, les skieurs moyens (et les autres aussi d'ailleurs) vont stresser et n'y trouveront pas leur compte. Je fais remarquer qu'il n'y a qu'un seul transit possible pour aller de Monêtier à Fréjus ou de Fréjus à Monetier. Il y a un gros risque de surcharge dans ces secteurs uniques de passage. D'où le regret de la disparition du secteur de la Balme, non seulement pour la variété des pistes desservies et les points de vue que l'on a de là haut (la variété des points de vue celà intéresse aussi le skieur moyen non ?) , mais parque cela aurait pu être une liaison alternative par le haut (liaison pouvant d'ailleurs s'avérer judicieuse en début ou en fin de saison quand la neige vient à manquer par le bas). Bref, regrets, regrets... Puissent les décideurs qui liraient ces lignes y être sensibilisés...
×