Jump to content
Forums Serre Chevalier Ski

slope-rider

Membre G1
  • Content count

    299
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About slope-rider

  • Rank
    TK Mickey : arrivée

Contact Methods

  • Website URL
    http://sloperidersc.blogspot.fr/
  • ICQ
    0

Profile Information

  • Lieu
    Seine-et-Marne
  • Intérêts
    Ski, VTT, Vélo de route, voile, mer, golf

Recent Profile Visitors

2,851 profile views
  1. slope-rider

    Investissements À Venir : Quid ?

    +1 Tout à fait d'accord. Actuellement, aucun intérêts du point de vue 'Ski' à remplacer les deux TKD. On va y trouver des gens n'ayant rien à y faire. Remplacer l'Aiguillette et aménager une piste bleue pour y canaliser plus de monde me parait plus raisonnable. Mais trouvons-nous encore du raisonnable à Saint-Chaffrey ?
  2. slope-rider

    Travaux été 2019

    ah toujours l'administratif !
  3. slope-rider

    Travaux été 2019

    Pas mal comme idée. Il y en a de plus en plus. Une des premières a été installée à Gerardmer dans la Vosges, me semble-t'il.
  4. slope-rider

    Travaux été 2018

    La station a définitivement changé de visage avec ce dernier TSD. Le livre de Guillaume montre bien comment la station s'est montée de bric-et-de-broc avec chacun qui apporte son petit cailloux à l'édifice. On oublie vite comment les liaisons étaient forts compliquées, et en y réfléchissant bien, même entre les secteurs de Villeneuve, elles étaient parfois faibles. Qui ne s'est pas retrouvé dans le vallon de l'Echaillon à glander dans la queue du TSF3 du Clot-Gauthier ou pire dans celle du TK de l'échaillon pour cause de queue énorme au 'vieux' Côte Chevalier : aucune alternative, avant la Casse du Boeuf, on ne pouvait que remonter à Fréjus, ou déchausser pour rejoindre le bas de l'Aravet à pied. La descente de Monet menait au TS de Fréjus ou au TC de Fréjus. Et avant la Casse du Boeuf il fallait obligatoirement remonter sur Fréjus pour tenter de prendre le Malparti ou les Crêtes pour espérer choper le Côte Chevalier. Je ne parle même pas du TK de Forêt 1 qui menait sur la crête, mais sur les vertes du Grand-Alpe. Le passage du col du Prorel à l'époque des TK éponymes venant de Chantemerle était une bonne liaison pousse-bâtons à l'ancienne. J'en oublie presque La Balme pour rentrer à la maison : - sa queue sans fin - son trajet de 20 minutes - et ses deux pistes-chemins avec le VDLG (vent dans la g...) toujours au RDV après 15h - la piste plate avec bosse du col de l'Eychauda (rectifiée avec l'arrivée du TSF4 et de la réserve colinaire) où on finissait quasi systématiquement par patiner Entre la queue de La Balme, le trajet, le premier chemin, le TS de la Cuc, le deuxième chemin, le plateau 'plat avec bosse' du col, on ne retrouvait du bon ski qu'après 45 minutes facilement perdues. Le nouveau CC et les Vallons viennent de changer totalement la physionomie en intégrant parfaitement le secteur Mônétier. C'est si vrai, que la semaine dernière (il n'y avait plus que les parisiens et les toulousains, donc une semaine légère) pour la première fois depuis longtemps j'ai vu les 3TS totalement pris d'assaut.
  5. slope-rider

    Travaux été 2019

    Tu peux même te faire une 'Grande Dégoulinante' ou une Double-Noire : noir des pylônes, t'enchaine le creux half-pipe entre la rouge et la bleu de Cibouit, tu passe sous le TS du Cibouit par le bout du couloir d'avalanche pour atterrir direct sur la Tabuc. Tu te fais Yret- Le Mônétier direct sans même passer par une rouge.
  6. slope-rider

    Travaux été 2019

    Le remplacement de l'Yret est hors de propos. SCV veut maintenant diriger le flux de skieur vers le TSD6 de l'Eychauda. L'yret est trop sensible à beaucoup de point de vue comme liaison : environnementale et protection de la nature, exposition au vent, aux avalanches, etc... L'objectif est 1) d'éviter d'ouvrir une boite de pandore écologiste avec un TS plus capacitaire ; 2) réduire la pression de skieurs sur le secteur (je confirme qu'il y a aujourd'hui bien moins de skieur qu'il y a 20 ans à l"ouverture du TSD du col). De plus, comme précisé dans un autre post, ce qui fait vieillir les RM, c'est leur look et leur inadéquation au flux de skieur. Le look; ce n'est pas grave, le flux de skieurs est maintenant pris en compte par le TS de l'Eychauda. Après, tout le reste peut se changer et se refaire. Les moteurs, l'électronique de contrôle, les sièges, les poulies, les verrins, etc...tout est changeable. A l'exception des massifs en béton.
  7. slope-rider

    Investissements À Venir : Quid ?

    Les seuls travaux officiellement annoncés par des panneaux bien visibles à Pré-Chabert et aux départ des TS sont : Remplacement du TSF 4 du Col de l'Eychauda par un TSD6 Remplacement du TSF2 du Cibouit par un TSF4 A priori cela valide l'idée du déplacement du TSF4 de l'Eychauda vers le Cibouit (à confirmer), mais il avait été évoqué un temps de remplacer le Bachas par un télémix et de déplacer le Bachas au Col, mais ce n'est plus le cas. Et pour le moment, c'est bien le projet d'extension des logements derrière Pierre et Vacances à Villeneuve qui bloque le projet du remplacement Pontillas et Fréjus.
  8. slope-rider

    Travaux été 2019

    La pose d'un TKE côté versant soleil n'est pas si compliquée que cela. Le côté Est de la piste bleue est assez dégagée et il y a assez de place en haut pour permettre un contournement de l'arrivée de la piste venant des Vallons. A mon avis, ça se fera plus vite que le TS de l'Yret nouvelle génération et sans besoin d'un quelconque pont de piste comme mentionné plus haut dans le sujet.
  9. slope-rider

    Travaux été 2018

    Le deuxième tronçon du TPH figure sur le plan. Il sera bien encore ouvert cet hiver.
  10. slope-rider

    Travaux été 2018

    Belle bécane !
  11. slope-rider

    Investissements À Venir : Quid ?

    Je mets un petit 13/20 : ils ont tous oublié une chose dans leurs calculs : un télésiège ça monte, et ça descend. Et quand le siège descend, il 'restitue' de l'énergie au moins potentielle. Ce qui fait qu'on consomme, mais ce n'est pas si énorme. Il n'y a qu'à voir la taille des moteurs des vieux TSF. Parfois un peu ridicules. Il faut compenser le poids des skieurs, le poids des sièges lui est balancé par celui de ceux qui descendent.
  12. slope-rider

    Investissements À Venir : Quid ?

    Il faudrait trouver le bilan énergétique de SCV avec le détail pour avoir des chiffres réels. Attention néanmoins aux raccourcis : démontage de 2 vieux TSF à la technologie électrique parfaitement obsolète. Les moteurs d'aujourd'hui sont synchrones triphasés = extrêmement légers, très puissants et beaucoup-beaucoup moins gourmands en électricité (méthode de fabrication et utilisation directe de courant alternatif sans convertisseur en courant continu). Reste à savoir ce qui équipe/équipait quoi !
  13. slope-rider

    Investissements À Venir : Quid ?

    A la réflexion, on verra ce qui se passera pour le Bachas. l'actuel TSD date de 1999 de mémoire, donc en 2019 une durée de vie assez courte (20 ans). Je parierais plus à terme sur le démontage des deux vieilles gamelles (Aya et Lauzière) et pourquoi pas leur remplacement in-situ par une TC par exemple avec un tracé direct Départ Aya-Arrivée Lauzière, parallèle au Bachas. Un peu la configuration de Chantemerle par exemple. Cette configuration présente des avantages certains : au petits et aux écoles le départ par le TCD et aux skieurs le départ par le TSD. Il peut y avoir pas mal d'annonce ou de projets maintenant, mais qui peuvent soudainement changer. Si le TK de l'Etoile, l'Aya, les Lauzières et le Bachas disparaissent, ça ne laisse rien en bas, ni aucune sécurité pour le domaine. Une panne de machine en bas et un jour de grand vent en haut = station complètement fermée.
  14. slope-rider

    Travaux été 2018

    +1
  15. slope-rider

    Investissements À Venir : Quid ?

    Le Prorel a couté cher. L'ouvrage de Guillaume s'en fait bien l'écho. Je ne les vois pas changer de suite la RM, surtout si maintenant elle est payée. Nous ne sommes plus que sur des coûts d'entretiens et de maintenance somme toute assez normaux pour une RM de cet âge. Rappel : on a tous cru que les TCD4 type oeufs seraient rapidement enterré suite à l'accident de Chantemerle en 2001, pourtant les travaux sur les pinces ont été concluant. La preuve, 2 sont encore en service chez nous. https://www.lesechos.fr/02/03/2001/LesEchos/18354-019-ECH_alpes---plusieurs-telecabines-fermees-apres-l-accident-de-serre-chevalier.htm Donc les pinces et autres peuvent être changées. Même les cabines pourraient faire l'objet d'un aménagement confortable. Quant à l'exploitation en deux tronçons, elle pourrait être scindée (je pense) définitivement. On peut parfaitement imaginer une exploitation plus souple : deux tronçons enchainés le matin à l'ouverture, puis une scission avec exploitation séparée par étage passé 10H du matin. En tout cas, mon avis est que sauf gros coup dur sur les capacités de la machine ou sur les problèmes de stabilité au vent, évoquer son remplacement est une discussion de salon.
×