Jump to content
Forums Serre Chevalier Ski

Recommended Posts

gallery_6538_6376_194936.jpg

Ayant trouvé cette photo par hasard, je me demandais quel était le constructeur ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Celui-ci, je ne sais pas, c'était l'un des plus vieux si ce n'est le plus vieux du Briançonnais.

Il y en a eu beaucoup : celui-ci de la gare au fort des 3 Têtes, un autre du fort du Château au fort des 3 Têtes, un du fort des 3 Têtes (ou du fort du Randouillet, j'ai un doute) au fort de l'Infernet (en 2 tronçons, les vestiges de la gare intermédiaire sont encore visibles), et vraisemblablement un autre de Plampinet au fort de l'Olive.

Les plus récents étaient celui de Terre Rouge au fort des Gondrans (https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Téléphérique_militaire_de_Terre_Rouge_ou_des_Gondran, construit par Renoud-Grappin-Viaroz et dont je parle brièvement dans mon livre) et son frère jumeau qui partait de là où est aujourd'hui la gendarmerie de Saint-Chaffrey et qui atteignait le col de Granon.

Outre ces installations militaires, il y aussi eu plusieurs transporteurs aériens pour les mines.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fouillant un peu sur le forum :

Les projets ne manquaient pas autrefois, puisqu'en 1938, alors que le téléphérique militaire reliant Terre Rouge au fort des Gondrans au Sommet des Anges n'était encore qu'à l'état de projet, les autorités militaires de Briançon et le C.A.F. avaient envisagé que ce téléphérique puisse acceuillir des skieurs, quite au besoin d'en modifier quelque peu le tracé. Finalement, ce téléphérique a été construit rapidement en 1939, sans considération d'un éventuel usage pour la pratique du ski.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Intéressant, merci ! 😉 Pourrais-tu réuploader les cartes afin de mieux les visualiser ? 

Bonne journée et merci pour tes réponses ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/11/2020 à 09:41, Blétonet a dit :

Celui-ci, je ne sais pas, c'était l'un des plus vieux si ce n'est le plus vieux du Briançonnais.

Il y en a eu beaucoup : celui-ci de la gare au fort des 3 Têtes, un autre du fort du Château au fort des 3 Têtes, un du fort des 3 Têtes (ou du fort du Randouillet, j'ai un doute) au fort de l'Infernet (en 2 tronçons, les vestiges de la gare intermédiaire sont encore visibles), et vraisemblablement un autre de Plampinet au fort de l'Olive.

Les plus récents étaient celui de Terre Rouge au fort des Gondrans (https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Téléphérique_militaire_de_Terre_Rouge_ou_des_Gondran, construit par Renoud-Grappin-Viaroz et dont je parle brièvement dans mon livre) et son frère jumeau qui partait de là où est aujourd'hui la gendarmerie de Saint-Chaffrey et qui atteignait le col de Granon.

Outre ces installations militaires, il y aussi eu plusieurs transporteurs aériens pour les mines.


Salut Blet, je me permet de te corriger c’est tellement rare tant tes connaissances sont pointues ;).

Là ou se trouve l’actuelle gendarmerie de Saint Chaffrey se trouvait bien un reste de téléphérique mais il s’agissait du téléphérique de la mine des éduits permettant de descendre l’Anthracite. Il y a encore des restes de celui ci en station amont.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La gare aval du téléphérique militaire était aux Champs Arnoux, à peu près à l'intersection avec la D234, qui monte vers le Villard-Laté puis le col de Granon. Il n'en reste aucun vestige.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le télépherique qui montait au fort de l'Infernet partait du fort du Randouillet. La gare intermédiaire était à la Seyte. Il y subsistait des vestiges voilà une dizaine d'années.

Tracé de l'ancien téléphérique militaire du col de Granon :

16061131987782513215670438122329.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Concernant l'Infernet j'ai de nombreuses photos, les câbles porteur du 1er tronçon sont toujours là ! Les pylônes aussi, bien que la gare inter soit dans un sale état. La g4 subsiste avec quelques poulies ainsi que les massifs des derniers pylônes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques photos complémentaires pour le Téléphérique de transport militaire au Fort du Randouillet lors de ma visite du Fort à l’automne 2017

P1100850.JPG

P1100868.JPG

P1100876.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Blétonet a dit :

Le télépherique qui montait au fort de l'Infernet partait du fort du Randouillet. La gare intermédiaire était à la Seyte. Il y subsistait des vestiges voilà une dizaine d'années.

Tracé de l'ancien téléphérique militaire du col de Granon :

16061131987782513215670438122329.jpg


Merci Blet, en fait nous avons tout les deux raison, il y a juste eu un changement de taille c’est la gendarmerie qui a migré du départ de l’ancien téléphérique du Granon au départ du téléphérique de la mine des eduits 😉

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Posts

    • La comparaison avec le métro, bon... Sans commentaires. Encore une fois ce n'est pas le protocole sanitaire proposé par DSF qui pose problème aux dires du gouvernement. On verra ce qui ressortira de la réunion de lundi, mais je ne crois pas à une marche arrière. En tout cas, il faudra être plus convaincant et vite car ça tombera à l'eau sinon.
    • Les mots justes de Patrick Arnaud : https://www.dici.fr/actu/2020/11/26/hautes-alpes-directeur-remontees-skiables-de-serre-chevalier-dubitatif-apres-l-intervention-d-1466488
    • https://amp.lefigaro.fr/flash-eco/les-operateurs-de-remontees-mecaniques-boucs-emissaires-estime-leur-federation-20201127?__twitter_impression=true
    • En tout cas Arnaud Murgia essaye de contester la décision en demandant une expérimentation et de dissocier la situation des Savoie de celle du 05. Une réunion aura lieue lundi entre les acteurs des stations, les élus et le gouvernement. Je doute que ce dernier revienne sur sa décision cependant ...
    • Clairement, c'est une catatrophe pour tous les territoires de montagne où le ski est l'unique moteur de l'économie. J'ai un forfait saison, j'ai vu la proposition des maires de la vallée. Mais, même si une autorisation est arrachée, quelle ouverture SCV pourrait amortir avec seulement 1500 skieurs ? Et quid du mécontentement des vacanciers qui viendront passer Noël en station mais qui ne pourront pas skier ?
  • Recent Status Updates

  • Member Statistics

    • Total Members
      700
    • Most Online
      976

    Newest Member
    julienmka
    Joined
  • Sujets

×