Jump to content
Forums Serre Chevalier Ski
pierrotj

Qualité Du Domaine Skiable En Danger ?

Recommended Posts

L'intérêt du domaine skiable de Serre-Chevalier est sa variété. Celle-ci en a pris un coup suite à la suppression de téléski de clos Gauthier et du télésiège de la Balme. Ces deux "collines" ne sont plus accessibles et toutes les pistes qui vont avec ont disparu. Le haut du domaine de Fréjus est devenu relativement initéressant pour des skieurs moyens à confirmés.

Le TSD de la Cucumelle permet bien sûr une transition beaucoup plus rapide de Monetier à Villeneuve et de Villeneuve à Monêtier, mais il faut noter un goulet d'étranglement à la fin de la piste des vallons avec une certaine surpopulation; en outre en début et fin de saison, la liaison pourrait devenir critique niveau enneigement.

Il me semble indispensable de rééquiper le secteur de la Balme, pour permettre une transition alternative par le haut, donc avec un enneigement garanti, de Monêtier à Villeneuve et vice et versa. Celà pourrait se faire de façon assez légère par une relative courte remontée en contrebas du col Méa, du côté Fréjus et par une remontée qui partirait un peu plus bas que le départ du TS du col de la Cucumelle ou qui suivrait la ligne de crête ou encore qui suivrait l'ancienne piste du creux du loup, du côté Monêtier.

Le nouveau télésiège débrayable dont on parle pour remplacer le télésiège actuel très lent qui fait suite au téléphérique du Pontillas ne pourrait il pas monter plus haut que l'actuel TS et... pourquoi pas au-dessus, jusqu'au sommet de la butte de Glos Gauthier qui serait ainsi à nouveau équipée ? Je regrette vraiment la disparition des pistes desservies par l'ancien téléski de Clos Gauthier.

Autre suggestion : sur Monêtier-haut, la cime de Cibouit ne pourrait elle pas être équipée par une remontée légère qui desservirait les paturages toujours bien enneigés malgré leur exposition sud, qui passent au pied du pas de l'âne ?

Voilà quelles idées qui j'espère pourront faire leur chemin.

Faciliter les transitions entre les différents domaines, c'est bien, mais il ne faut pas que ce soit au prix d'une diminution du nombre de pistes et de leur variété et dès lors d'un encombrement accru surtout sensible en période de vacances scolaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'intérêt du domaine skiable de Serre-Chevalier est sa variété. Celle-ci en a pris un coup suite à la suppression de téléski de clos Gauthier et du télésiège de la Balme. Ces deux "collines" ne sont plus accessibles et toutes les pistes qui vont avec ont disparu. Le haut du domaine de Fréjus est devenu relativement initéressant pour des skieurs moyens à confirmés.

Le TSD de la Cucumelle permet bien sûr une transition beaucoup plus rapide de Monetier à Villeneuve et de Villeneuve à Monêtier, mais il faut noter un goulet d'étranglement à la fin de la piste des vallons avec une certaine surpopulation; en outre en début et fin de saison, la liaison pourrait devenir critique niveau enneigement.

Il me semble indispensable de rééquiper le secteur de la Balme, pour permettre une transition alternative par le haut, donc avec un enneigement garanti, de Monêtier à Villeneuve et vice et versa. Celà pourrait se faire de façon assez légère par une relative courte remontée en contrebas du col Méa, du côté Fréjus et par une remontée qui partirait un peu plus bas que le départ du TS du col de la Cucumelle ou qui suivrait la ligne de crête ou encore qui suivrait l'ancienne piste du creux du loup, du côté Monêtier.

Le nouveau télésiège débrayable dont on parle pour remplacer le télésiège actuel très lent qui fait suite au téléphérique du Pontillas ne pourrait il pas monter plus haut que l'actuel TS et... pourquoi pas au-dessus, jusqu'au sommet de la butte de Glos Gauthier qui serait ainsi à nouveau équipée ? Je regrette vraiment la disparition des pistes desservies par l'ancien téléski de Clos Gauthier.

Autre suggestion : sur Monêtier-haut, la cime de Cibouit ne pourrait elle pas être équipée par une remontée légère qui desservirait les paturages toujours bien enneigés malgré leur exposition sud, qui passent au pied du pas de l'âne ?

Voilà quelles idées qui j'espère pourront faire leur chemin.

Faciliter les transitions entre les différents domaines, c'est bien, mais il ne faut pas que ce soit au prix d'une diminution du nombre de pistes et de leur variété et dès lors d'un encombrement accru surtout sensible en période de vacances scolaires.

C'est le discours de beaucoup de gens ici et le mien également que tu viens de faire, malheureusement il ne semble pas que ce soit la préocupation principale de la CDA ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

La CDA préfère les grandes autoroutes et les domaines aseptisés avec une hausse des tarifs révoltante. Donc, il faut lui imposer dans le renouvellement de la DSP ( dans 10 ans ? ) ce que tout skieur habitué au domaine souhaite. Est-ce que les mairies vont nous écouter ? L'idéal serait qu'elles ne redélèguent pas le domaine skiable et qu'elles gèrent. ça marche à Montgenèvre de garder le domaine skiable dans le giron publique. Il faut que les maires du val Guisane s'entendent, je veux bien les aider...avec l'amour que j'ai pour la vallée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ja partage votre avis à tous, notamment pour le ré-équipement de la Balme que j'avais évoqué dans le post : " TSF6 de la Balme : une nouvelle liaison à faible coût ?"

Néanmoins, pour en revenir aux propos de Montagnard69, un retour à une gestion publique ne pourra pas se faire au mieux avant 2035 pour Briançon et Chantemerle ( DSP de 30 ans )et 2018 pour Villeneuve et Monetier...mais que pourrait faire ces deux communes avec leur domaines face à un exploitant privé comme la CDA "en face" ???

L'unité de Serre Chevalier, tant attendu à une époque, est à défendre car il en va de son devenir...

L'exemple de Montgenèvre en régie publique est un cas à part et je pense difficilement transposable à Serre Chevalier : taille des domaines non comparables, domaine sur une seule commune donc "maître chez soi", fonds européens avec la frontière italienne et les JO de Turin etc etc...

La CDA n'a, à ce jour, pas tenu ses promesses à Chantemerle et Briançon lorsque l'on compare le programme d'investissements signés respectivements en 2004 et 2006 et celui réalisé jusqu'en 2011 : manque notamment à l'appel le TSF de la Croix de la Nore ainsi qu'une réserve collinaire sur Briançon , la TC Grand Alpe 1 et le TSD Bois des Coqs sur Chantemerle...

Les élus ont pour rôle de veiller au respect des DSP : or, il semble que ces "retards" sur les investissements ne choquent personne chez les élus...à moins que les redevances versées aux communes est de ce fait fortement augmentées...?

Share this post


Link to post
Share on other sites

La question qui se pose est de savoir comment faire connaître à ceux qui ont du pouvoir, les élus, les actionnaires et administrateurs de la CDA, le club med, qui dans la station représente un certain poids économique,.. .cette opinion que j'ai exprimée et qui semble partagée par beaucoup. J'avais déjà essayé de la transmettre à la CDA et finalement avait demandé à l'office du tourisme de faire l'intermédiaire, qui avait accepté; je n'ai jamais eu de retour de la CDA...

A mon avis, il faut en parler, écrire, poster sur les forums etc...bref faire du bruit, faire du lobbying quoi.

La vallée vit pour une bonne part du tourisme et l'avis des touristes s'ils sont nombreux devrait compter quand même.

Je vous encourage donc à évoquer souvent la question sur ce forume et sur d'autres....ne pas laisser tomber l'affaire donc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'histoire récente de la station a démontré que les communes ne s'entendaient pas, la cession de la concession à la CDA étant la résultante d'un quasi état de cessation des paiements dû à la rivalité Saint-Chaffrey La Salle, la première commune reprochant à la seconde de servir d’ascenseur pour l'accès à son domaine, les résidents de La Salle basculant principalement sur le domaine de Chantemerle. Luc Alphand a pris la tête de la révolte d'où il a résulté des investissements difficilement supportables pour des finances rendues exsangues par un endettement difficilement résorbable, les années 90 ayant été marquées par une hausse des charges et des difficultés de réaliser des chiffres d'affaires. Il en est résulté une procédure de redressement judiciaire qui s'est achevée il y a deux ans.

La priorité actuelle de la CDA est de rémunérer ses actionnaires qui n'ont pas reçu beaucoup de dividendes tout en ménageant des investissements. Les communes savent que la non réalisation dans les temps des plans d'investissement ne sera pas sanctionnée, car elles n'ont pas de solutions de rechange qui ne pourrait passer que par une fusion avec Briançon en une seul entité, ce dont elles ne veulent pas.

D'autre part, la réflexion sur l'évolution du domaine n'est apparemment pas aboutie. La CDA souhaite multiplier les pistes de retour station, ce qui commandera à terme l'évolution du parc des remontées mécaniques du bas. S'il y a de l'attente au bas des pistes, le 1/4 d'heure maximal d'attente n'a rien à voir avec les 3/4 d'heure voire l'heure d'attente que j'ai connu dans les années 70-80.

On peut donc comprendre que les investissements du bas soient retardés, le temps de restructurer le domaine. Deux points noirs subsistent : le basculement Chatemerle Briançon et Fréjus. Le premier ne sera traité que si les skieurs de la vallée font l'effort de basculer sur Briançon, alors que c'est plutôt l'inverse qui se produit, compte tenu de l'exposition des pistes. Le second a malheureusement été décalé d'un an.

La CDa est donc un pis-aller mais aussi la garantie de la survie d'un domaine que les communes n'ont plus u gérer en harmonie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je rejoins l'avis de Rochilles.

Malheureusement, la division est le facteur central des différents points évoqués.

En 1 : le domaine est réparti sur 9 municipalités ! Facile de s'entendre...Certains ont d'ailleurs joué de ce paradoxe pour exercer des pressions et obtenir plus !

L'union fait la force, mais même si on fusionnait St Chaffrey, La Salle et Monetier en une seule commune du Val Guisane, cela laisse le problème entier avec Pelvoux, Puy Chalvin, Puy St Pierre, Briançon, etc...

En 2 : à force d'en parler sur ce forum, vous connaissez tous le problème foncier de SC ! Morcèlement, multi-proprios, batailles juridiques en perspective, etc...Peu de terrains communaux !

En 3 : Montgenèvre ! Ne mélangeons pas tout : elles n'ont vraiment pas la même taille, ni la même approche. Une seule municipalité (plus petit c'est plus facile), des terrains pour la plupart communaux, MAIS un gros endettement (vu sur M6 en février dernier à Capital)

Donc si on veut aller plus loin dans le débat, et envisager ce qui a été dit au dessus, voilà ce qu'il faudrait faire (attention, hypothèses que je ne partage pas forcément) :

a) unifier la vallée : création de Val Guisanne, cela fera poids aux côtés de Briançon.

B) restructuration massive : recentrer sur Val Guisanne et Briançon > fermer le secteur Cucumelle pour passer par Les Grands Près, fermer tout le haut de Briançon pour passer entre le Prorel et Les Eduits (donc 'flinguer' la forêt). Ainsi donc on concentrera tout sur 2 communes !

c) faire un remembrement massif des terrains montagnards !

Bref du très simple à mettre en oeuvre ...huhu !

Vous conviendrez donc que si on veut adapter un modèle 'Montgenèvre' à SC, il va y avoir du boulot, et dans 100 ans on y sera encore !

Réduire le rôle de la CDA à une simple rémunération de ses actionnaires est très simpliste. D'autant, si je m'en souviens bien, que son principal actionnaire est la Caisse des Dépôts (Publique).

SC Valley fait 36M€ de CA/an, en regard du coût du TSD des Vallons (6, 7 M€ ?) on peut comprendre que tout n'ait pas été changé de suite !

Je crois que ce qui a été dit en haut est la bonne attitude : dialogue, lobbying (cela passe en effet par des relais politiques à sélectionner), capacité à démontrer la viabilité d'un projet (à part pour faire du Free-Ride, à quoi peut bien servir la Balme ?), exactement comme fait la CDA avec les municipalités et les prioprio du fonciers pour faire avancer ses propres dossiers.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis d'accord avec les précédentes analyses.

Il y a un point que personnes n'a évoquué ! Les lecteurs de ce forum sont des ""ultras"". Ils veulent ce qui se fait de mieux pour leur valley préférée.

Je ne suis pas sûr que le touriste qui vient à Serre Che une fois et qui risque d'aller dans une autre station l'année suivante soit si exigeant. La station possède un magnifique domaine qu'il est possible de faire progrésser mais vu les sommes à engager, il est compréhensible que les mutations prennent du temps.

Que serait la station si la CDA n'avait pas repris le flambeau ? La scission entre les communes aurait été totale et chacun travaillerait sur son coin de domaine avec de petits moyens ? Le Grand Serre Che n'existerait peut être plus ??!! Les autres domaines gérés par la CDA sont comment ?

Au plaisir de vous lire.

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement nous avons une vision bien différente du visiteur lambda qui découvre Serre-Chevalier.

Et le visiteur lambda, son opinion compte certainement plus que la nôtre pour la CDA. C'est lui qui répond majoritairement aux enquêtes satisfactions, enquêtes qui sont les seules à motiver la CDA dans tel ou tel investissement. Leur but? Répondre aux attentes exprimées dans ces enquêtes. Tout ce qui peut se dire ou se demander à côté par les élus ou les socio-professionnels n'est que paroles et actes "politiques".

Petite correction : le domaine skiable ne s'étend que sur 7 communes et pas 9. La commune de Pelvoux étant en plus négligeable dans les débats. Les autorités organisatrices du ski (qui ont attribuées le domaine skiable à la CDA) sont elles au nombre de 3 (SIGED, Commune de St Chaffrey et SIVU du Prorel).

Le projet de refonte de l'intercommunalité prône le regroupement du SIGED, du SIVU du Prorel et du SIVM, ce qui ferait un seul interlocuteur pour le ski, le VTT, l'eau-vive, ...etc et serait une bonne chose.

Sinon, on ne peut quand même pas nier que l'arrivée de la CDA a fait énormément de bien et avoir un moteur extérieur à la vallée de la Guisane a quand même bien fait tomber la pression. L'Office du Tourisme travaille de plus en plus avec celui de Briançon avant une éventuelle fusion (les centrales de réservation ont déjà fusionnées). La voie verte va sortir de terre d'ici 2 ans, une signalétique Serre Chevalier Vallée débarque sur vos routes à l'automne.

Il y a des avancées ces dernières années qui semblaient inaccessible il y a 10 ans.

Certes il y a encore des choses à faire et les décisions sont longues à prendre mais ca vient.

Quant à la fusion des 3 communes de la vallée de la Guisane, j'adhère à 300% mais les mentalités sont loin d'être prêtes!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je rejoins l'analyse de Guillaume et de Slope Rider. Le rapprochement sera long, mais certains maires sont plus ouverts qu'auparavant à la coopération intercommunale. Il faut aussi noter que le développement de la station avait été freiné dans les années 74-76 par la volonté politique de certains de ne pas axer tout le développement de la vallée sur le tourisme. il en est resté quelque chose dans la mentalité, même s'il faut convenir que le moteur essentiel de la croissance locale est lié au ski.

Lorsqu'en 1983, le secteur Cucumelle a été créé, cela a été un tollé. La raison en était simple : les terres de Monêtier utilisées pur les pistes avaient appartenu au Baron Borel du Bez qui en 1791 les a apporté à la commune rivale en raison de l'attitude des villageois. cela peut paraître ridicule, mais la valeur de la terre est très ancrée dans les mentalités locales. Cela explique certaines lenteurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

De retour de Serre Che d'un séjour de deux semaines hors vacances scolaires après une semaine pour les fêtes , je souhaite donner mon sentiment sur l'évolution de la station :

1° regrets ++ de la suppression de la Balme que je ne comprends pas pour au moins deux raisons : la difficulté pour créer pistes et remontées sur le plan administratif me font m'interroger quand à l'opportunité d'en supprimer une qui existe , et d'autre part , l'intérêt pour le domaine n'est pas à démontrer

2° idem pour le Clos Gaultier et si j'écris aujourd'hui c'est aussi un peu parce que j'ai été déçu que peu de monde emprunte le seul petit bout de l'ancienne Noire du Clos Gaultier que l'on peut prendre facilement à droite de la bleue en haut du télésiège (il y a qq années elle était tracée comme avant ...) le futur TSD du Méa peut peut être poussée un peu plus haut sur le clos gaultier pour réactiver cela ?

3° l'isolée toujours fermée et pas entretenue avec des arbres qui poussent dans le dernier mur et un chemin d'accès pas sympa alors que peu de travaux réactiverait le secteur

4° à droite du TSD6 des vallons , une autre remontée sur la droite pourrait ouvrir un autre domaine hors piste sympa à droite de la Cuc car c'est actuellement une orientation tout à fait bonne de la station que de mettre en place des remontées donnant accès à de grands domaines hors piste de qualité et c'est BIEN ! ( les précédentes remarques étaient faites aussi dans cet esprit)

Sinon un grand bravo pour l'entretien des pistes (c'est même limite trop avec un Tabuc damé deux fois en 2 semaines mais il fallait bien assurer en la damant après les chutes de neige) , la petite rouge des prairies (qui a été réactivée elle aussi) est très bien , même si dans le temps je me demande s'il n'y avait pas un canon en haut qui serait à mon avis bien nécessaire pour une ouverture régulière et pour la nouvelle Noire du creux du Loup (je préférais l'ancienne) qui a pour seul mérite de justifier l'ouverture et le maintien du TK de l'Eychauda !

le domaine de Serre Chevalier un un potentiel énorme avec une Montagnolle qui a peu de choses à envier aux vallons de La Grave et il serait vraiment dommage de ne pas le valoriser au mieux en le développant et non en le diminuant

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, l'abandon des pistes accessibles à partir des ex- TKD1 Clot Gauthier et TSF3 Balme est surprenant.

Il suffirait d'un court TSF4 pour rejoindre le sommet de la Balme et d'un simple TKD1 raccourçi par rapport à celui du Clot Gauthier pour redonner vie à ces pistes...

En ce qui concerne l'Eychauda et l'isolée: c'est également vrai.

Le défaut de ces pistes, c'est que vu leurs difficultés, elles ne concernent qu'une minorité de skieurs et sont donc délaissées par le ré-aménagement du domaine au profit des "grands boulevards".

Pour la Cucumelle je la laisserai ainsi, le vallon reste agréable comme il est.

Share this post


Link to post
Share on other sites

le tk clot gautier ne couperait pas la piste, il suffit de faire un petit tk qui partirait à gauche de la piste des glaises ( en descendant ) sur le même tracé que l'ancien. Ce tk serait victime de son succès tant les skieurs regrettent d'atteindre le haut des collines. ça fait des années que l'on en parle de toute façon.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ma proposition n'était pas de rajouter un TK mais de faire arriver le nouveau TSD du mea au plus près du sommet du clot gauthier mais c'est peut être trop tard ! pour l'isolée , oui c'était peut être une piste un peu difficile par moment mais quel est l'intérêt de la laisser sur le plan des pistes alors qu'elle n'est plus ouverte depuis plusieurs années et avec maintenant de la végétation dans le dernier mur : soit on la travaille soit on la supprime et bien sur mon souhait va vers une réhabilitation !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec les conditions d'enneigement difficiles en dessous de 2000 mètres que nous allons connaitre en ce début de saison, il me plait de ressortir du carton a idées celle consistant a reequiper la balme de façon a assurer une liaison monetier-Villeneuve et Villeneuve-monetier par le haut. Le services des pistes a beau faire un travail exceptionnel, ubi nihil nihil : sans neige naturelle, la transition par le bas va vraiment finir par poser problème alors que cela semblerait si facile de profiter de la neige du haut pour basuler d'un cote a l'autre. J'imagine qu'il doit y avoir quelques difficultés techniques mais quelles sont elles réellement ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans une situation comme celle actuellement rencontrée, le TSD de Pré du Bois permettrait la liaison dans le sens Monêtier - Villeneuve. Encore un peu de patience et nous aurons ce TSD tant attendu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Peux tu me dire ou il serait ce TSD ? Ou me renvoyer a un sujet qui en parle (j'ai du rater quelque chose).

Share this post


Link to post
Share on other sites

On en a déjà parlé en divers endroits du forum.

En gros, quand tu es au départ du TSD des Vallons, tu continues sur la piste Goulet (anciennement, Lacets) jusqu'au moment où le chemin plonge dans un mur vers la gauche (raccord avec la piste Traverse/Glaize).

Là, tu es en gros sous la ligne du TSF de Fréjus.

Et bien, imagine ici la gare aval d'un TSD6 qui t'emmène soit en haut de la Casse du Bœuf, soit en haut de Côte Chevalier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui c'etait une liaison par la Balme a laquelle je pensais plutôt, laquelle offrirait une meilleure garantie d'enneigement, de beaux points de vue et une variété supplémentaire de pistes avec une meilleure dispersion des skieurs. L'ennui du TSD de pré du bois dont blethonet parle et qui serait projeté c'est que cela nous remet tous sur les mêmes pistes. Alors je me permets de rêver un peu a ce retour sur la Balme.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis tout à fait d'accord, un retour par la balme serai une solution des plus agréable et intelligent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le sens Villeneuve / Monetier, je comprends le passage par la Balme, en complément du TSD des Vallons, mais quelle est la suggestion pour revenir de Monetier à Villeneuve sans passer par les vallons de la Cucumelle ?

A pied, je le fais régulièrement en remontant l'arête de la Balme pour aller chercher les hors pistes (couloir de la Balme, pentes sud vers Méa, ...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème n'est pas de descendre dans le grand vallon de la Cucumelle, mais de devoir redescendre au TSF de Fréjus ou au TSD de la Casse du Boeuf, 2 points bas du domaine skiable.

La situation s'améliorera lors que le TSD de Pré du Bois aura été implanté.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Who's Online   0 Members, 0 Anonymous, 4 Guests (See full list)

    There are no registered users currently online

×